Blogue et nouvelles

À vos frigos

Blogue_article_aà_vos_frigos_Edith_Fini, d’être des Denis_bandeau

Fini, d’être des Denis. Vive le zéro-gaspillage!

13 avril 2018 | Par Édith Ouellet
À vos frigosTrucs et astuces

Aujourd’hui, j’ai décidé de mettre mes tripes sur la table! ⚔ C’est un moment sérieux (ou juste un peu). Nous gaspillons tous et beaucoup plus qu’on a tendance à le penser! Oui, oui, même moi, l’experte en gaspillage alimentaire, je crois encore trop gaspiller et pourtant l’image voudrait que ça ne soit pas le cas. Pour vous parler de cette réalité contre laquelle je lutte depuis 3 ans, à travers les ateliers À vos frigos, j’ai décidé de vous parler un peu de mon meilleur ennemi, que j’ai nommé Denis.

Blogue_article_aà_vos_frigos_Edith_Fini, d’être des Denis_cat

Présentation de Denis, mon meilleur ennemi 😇 😈

Denis, je le connais très bien. Denis est bien au courant de la situation alarmante du gaspillage alimentaire et de la planète, qui tousse toujours un peu plus dans le creux de son coude. Pourtant, Denis pense encore et toujours que son impact est mineur et que le plus gros du gaspillage alimentaire se passe dans la cour de son voisin, ou derrière les étalages de son supermarché de quartier. D’ailleurs, j’aime bien mentionner à Denis les résultats du sondage de Sobeys et du Jour de la Terre, effectué en 2015 : 72 % des personnes interrogées sont des Denis! 😱 Comment je connais leur nom? Parce que selon leur perception, ils ne gaspillent pas ou très peu. Alors, manque de connaissance ou dure réalité pour les 28 % restants? Je ne crois pas… Ne ferait-on pas plutôt du gros « DÉNI » collectif ?

Blogue_article_aà_vos_frigos_Edith_Fini, d’être des Denis_can_t_look

⁉️ Comment savoir que l’on est un Denis ?

Je vous rassure rapidement, les Denis ne sont pas mal intentionnés. Leur perception de ce qui se gaspille dans leur frigo et leur foyer se base bien souvent sur des connaissances et des façons de faire qu’ils ont simplement apprises et répétées après avoir regardé leur entourage faire la même chose. Alors, comment savoir que l’on est un Denis ? Voici quelques exemples d’actions que les Denis ne considèrent généralement pas comme du gaspillage alimentaire :

  • couper le pied de brocoli et le mettre au compost, pour ne conserver que la tête;
  • éplucher les carottes;
  • mettre systématiquement le bout du concombre de côté (alors que je peux vous garantir que ça goute… le concombre);
  • jeter au compost tout le feuillage et le cœur du chou-fleur. (c’est au moins 40 % de sa valeur monétaire et nutritionnelle que l’on jette)!
  • Se débarrasser des feuilles de légumes : feuilles de carottes, de céleri, de betteraves, de radis, etc. Tant de saveurs non utilisées, pourquoi Denis!?
  • Mettre aux poubelles les aliments qui semblent périmés. On donne beaucoup d’importance à une date qui, en réalité, n’est qu’un gage de qualité!

Blogue_article_aà_vos_frigos_Edith_Fini, d’être des Denis_garbage

Mes astuces pour se débarrasser de notre Denis 🍴🌍

Denis, évidemment, ne sait pas qu’il gaspille autant. Il ne s’est jamais posé de questions sur les aliments qu’il met dans son assiette depuis plusieurs années. L’alimentation est souvent un automatisme bien ancré! Par contre, lorsqu’on lui ouvre les yeux sur tout ce qu’il met au compost et qu’il pourrait bel et bien consommer, il VEUT s’améliorer. Parce qu’après tout ce sont les dollars pour son prochain voyage qu’il met aux poubelles depuis siiiiii longtemps.

Blogue_article_aà_vos_frigos_Edith_Fini, d’être des Denis_money

Voici donc quelques trucs que j’aime bien donner à tous les Denis pour les aider à améliorer la gestion de leurs frigos, un petit pas à la fois :

  • Regarder ce qui se trouve dans son compost et essayer de voir ce qui pourrait ne pas s’y retrouver la prochaine fois. Un bout de concombre mou, les feuilles de chou-fleur, une pomme ramollie, les épluchures de betterave…
  • Regarder ses fruits et légumes avec des yeux nouveaux, comme si nous venions d’acheter un aliment exotique que l’on apprend à cuisiner.
  • Poser des questions à son entourage sur sa façon d’apprêter les aliments découvrir de nouvelles astuces et recettes.
  • Goûter les parties d’aliments que nous ne sommes pas habitués à consommer (vous allez être agréablement surpris!)
  • S’interroger : est-ce que ce légume a vraiment besoin d’être épluché ? Souvent, il n’aurait à la base besoin que d’un bon nettoyage à l’eau courante (et un point bonis si on le fait avec une brosse à légumes). En prime, on sauve du temps!
  • Participer à un atelier À vos frigos pour mettre fin au déni et pour avoir plusieurs outils pour afin de vous donner le coup de pouce supplémentaire nécessaire pour vous aider à mettre Denis dehors (non mais il squat depuis assez longtemps!).

Blogue_article_aà_vos_frigos_Edith_Fini, d’être des Denis_you

Maintenant que vous avez gentiment raccompagné Denis vers la sortie, vous êtes prêts à réduire votre gaspillage alimentaire à la maison, parce que la lutte au gaspillage alimentaire, c’est d’abord et avant tout la lutte au déni collectif!



Experte - Gaspillage alimentaire

Édith Ouellet

Parce que la saine alimentation est au cœur de ses passions et de sa profession de nutritionniste, elle se fait un plaisir et un devoir d’influencer les comportements alimentaires des gens autour d’elle. nutri-tonic.ca

Voir tous les articles...


Partagez vos commentaires





Sur le même thème :


Contactez-nous

Tous les Jours / Jour de la Terre

5818, boulevard Saint-Laurent
Montréal (Québec) H2T 1T3 Canada

Téléphone : (514) 728-0116
Sans frais : 1 800 424-8758
Télécopieur : (514) 303-0248
Courriel: info@jourdelaterre.org