Blog et nouvelles

Non classé

Blogue_FR_article_CCPM_19_deodorant

Je fais mon propre déodorant

19 avril 2018 | Par Julien Vidal
Non classé
  • ​JE REFUSE D’UTILISER DES PRODUITS TOXIQUES
  • JE FAIS MES PROPRES PRODUITS DE SOIN
  • JE VALORISE LES PRODUITS BIO
  • JE RÉDUIS MON EMPREINTE CARBONE

 

Il y a quelques temps, j’ai décidé ne plus utiliser de déodorant! Si, si, je vous jure, j’ai décidé de ne plus utiliser de déodorant parce qu’à l’époque j’avais passé en revue toutes mes habitudes qui génèrent des déchets et qu’en plus j’avais lu que la plupart des déos étaient dangereux pour la santé.

Bref, deux excellentes raisons de ne plus utiliser de déo. Car oui, la plupart des produits anti-transpirants ou anti-odeurs qu’on trouve dans le commerce contiennent de l’aluminium qui est un produit à risque. En effet, il a été démontré que l’aluminum peut augmenter les risques de cancer ou encore d’être atteint de la maladie d’Alzheimer.

Moi qui l’année dernière vous parlais de la pierre d’alun comme bonne solution de remplacement aux déos, en fait, le problème serait le même car elle est un dérivé de l’aluminum. Et si vous pensez trouver en pharmacie d’autres options plus naturelles, détrompez-vous, les produits sont souvent fabriqués avec les même matières premières.

Pendant longtemps du coup, je me suis dit que ce n’était pas important car j’ai découvert que je n’avais tout simplement pas besoin de déodorant quand il fait froid. Je ne suis pas quelqu’un qui transpire beaucoup et finalement, tant que la température ne dépasse pas les 20 degrés, en fait je ne me rends même pas compte que je n’ai pas mis de déo.

Par contre, avec la montée des températures de ces dernières semaines, c’est une autre histoire et il a fallu que je trouve une solution. Heureusement, je connaissais déjà l’astuce puisqu’une de mes collègues aux Philippines faisait elle-même son déo naturel et elle m’avait donné un pot pour que je teste par moi-même. Et c’est vrai que c’était carrément efficace, surtout qu’il faisait souvent pas loin de 40 degrés donc autant dire que ça marchait même dans des conditions extrêmes.

  • Huile de coco pour les propriétés anti-bactériennes (50g)
  • Bicarbonate de soude pour neutraliser les odeurs (30g)
  • Fécule (ex:maïzena) pour absorber l’humidité (20g)
  • Quelques gouttes d’huile essentielle de lavande pour l’odeur

On mélange le tout et on le conserve précieusement dans un pot hermétique et le tour est joué. Et si vous trouvez que le mélange est trop liquide ou trop solide, vous pouvez remplacer l’huile de coco par par une huile au point de fusion inférieur à la température ambiante comme huile d’amande douce ou huile d’argan! Vous allez devenir de vrais petits chimistes en herbe.

– Les liens intéressants –

« Déodorants à l’aluminium: il y a des alternatives plus sûres »

« 2 recettes simplissimes de déodorants sans produits cancérigènes »

Une recette pour faire son déodorant sain, économique et zéro déchet

​[VIDÉO] Le tuto pour faire son déodorant naturel et zerowaste

Retrouvez l’article original sur le site de Ça Commence Par Moi.



Le fondateur et porteur du projet "Ca Commence Par Moi"

Julien Vidal

Après des études de droit et politique international, un master en gestion de l'humanitaire, puis plusieurs années de voyages humanitaires, Julien est de retour en France. Cherchant à trouver sa place dans une société jamais connu en tant qu'adulte, Julien profite de cette opportunité de "repartir" à zéro pour questionner chacune des décisions qu'il prend au quotidien pour pouvoir vraiment comprendre et s'approprier ses faits et gestes plutôt que de suivre une tendance qu'il ne maitrise pas.

Voir tous les articles...


Partagez vos commentaires





Sur le même thème :