Blog et nouvelles

À ne pas manquer

on_seche_les_cours_pour_ne_pas_assecher_la_planete_blog_tv5_monde

Climat : « on sèche les cours pour ne plus assécher la planète »

18 avril 2019 | Par Jour de la Terre France
À ne pas manquer

Article de TV5 Monde

Des dizaines de milliers de jeunes ont séché les cours un peu partout en France le vendredi 15 mars pour aller manifester. Comme dans une centaine d’autres pays, étudiants et lycéens se mobilisent pour défendre la planète et exigent des mesures radicales contre les dérèglements du climat ; à grands renforts de slogans originaux.

Ils étaient au moins 29 000 jeunes, étudiants, lycéens et collégiens dans les rues de Paris ce vendredi 15 mars. Mais aussi 12 000 à Lyon, 6 200 à Lille, 1 300 à Marseille. Tous se mobilisaient pour réclamer davantages de mesures en faveur de l’environnement et contre le réchauffement climatique.

Parmi les manifestants : Joanna, 20 ans, Joseph, 19 ans et Aurélia, 17 ans. Ils ne se connaissent pas mais avaient en commun l’idée de fabriquer leur propre slogan, leur propre pancarte.

Un concours de pancartes

« On sèche les cours pour ne plus assécher la planète » explique Joseph sur un carton peint à la main. Joanna, elle, estime sur sa pancarte que « les élus seront soit les pires lâches de l’histoire soit les premiers héros ». Sur son affiche, Aurélia imagine ce que lui demanderait son futur enfant si elle ne faisait rien pour empêcher le déforestation : « Maman, c’était quoi l’Amazonie ? ».

En séchant les cours ce vendredi, les manifestants répondaient à l’appel de Greta Thunberg, cette jeune adolescente suédoise, désormais célèbre pour s’être mise en grève scolaire toute seule dans son pays. Une initiative reprise dans le monde entier.

Au total, 200 manifestations ont été recensées en France ce 15 mars et environ 2000 à travers le monde. D’autres nombreuses manifestations, de tous les citoyens cette fois, sont prévues samedi 16 mars partout en France à l’appel de 140 organisations et associations.

Un recours contre l’Etat français

Cette double journée de mobilisation intervient au lendemain du dépôt, le 14 mars, d’un recours en justice de quatre ONG (Oxfam France, Greenpeace France, L’Affaire du siècle et la Fondation pour la nature et l’homme) pour contraindre l’État français à tenir ses engagements de la COP21 en matière environnementale.

Une démarche soutenue par plus de deux millions de personnes, signataires d’une pétition en ligne appelée « L’Affaire du Siècle ». Ce chiffre de participation est le plus important jamais enregistré pour une telle pétition en France.

Retrouvez plus d’articles d’actualité de la série « L’environnement en péril » sur le site de TV5 Monde.

Partagez vos commentaires





Sur le même thème :